Contraste fort du noir et du blanc

Depuis quelques semaines, j’ai laissé ma boîte d’aquarelle au repos pour me plonger dans un travail en noir et blanc, à l’encre de chine.

Je m’exerce au travail des contrastes forts entre le noir et blanc, en m’inspirant de mes carnets et de mes photos réalisées lors de voyage comme la passiflore, prise lors d’un itinéraire à vélo, le long du canal de Nantes à Brest ; paysage de Mompox en Colombie, aux Galapagos, …

Encre_chine-NP.jpgL’exercice d’interprétation en noir et blanc demande une grande réflexion en amont et surtout une observation plus précise afin de pouvoir déterminer les zones contrastées. Pour ma part, c’est un travail enrichissant, qui amène à sortir de sa technique habituelle  et dans lequel je prends de plus en plus de plaisir ! Tout est possible en terme d’imagination et de graphisme !

Ces dessins, tous au format 18 x 18 cm, sur la thématique du végétal, seront présentés lors d’une exposition d’atelier collective à Chambéry. Un mur sera recouvert d’une soixantaine de dessins. La diversité sera au rendez-vous !!!

 

 

 

 

Année 2018, riche en couleur !

Une année 2018 particulièrement colorée et créative, riche en rencontres et j’espère de beaux voyages, de belles découvertes à venir pour embellir quelques carnets encore vierges !

Je profite avec cette carte composée de mes derniers croquis pour vous souhaiter de très belles fêtes de fin d’année ! 

Carte1

A bientôt

Portraits de femme

J’ai retrouvé dans mes archives des dessins commencés de quelques portraits de femme de la tribu Akha (Thaïlande) et du Tibet. Je les ai ressorti du tiroir pour enfin les terminer !

Format A3 / Technique : collage, crayon graphite et pierre noire, aquarelle, encre.

Par la suite, j’ai voulu faire imprimer sur du papier d’Art ces deux portraits dessinés. Et je suis très heureuse du résultat ! L’impression est parfaite, les couleurs sont fidèles, les collages ressortent et le papier choisi avec soin, pour son aspect et sa texture, met davantage en valeur le dessin.

Impression au format 15 cm x 20 cm / Papier Hahnemühle William Turner, 190 gr / spray de protection Hahnemühle

Impression au format 15 cm x 20 cm / Papier Hahnemühle German Etching, 310 gr / spray de protection Hahnemühle

Etiquettes : Association Nos Vices

Depuis 2015, je suis membre d’une association qui a pour volonté d’exploiter des terres agricoles et viticoles dans le respect de l’environnement et de l’homme avec des méthodes naturelles pour produire et transformer la récolte. Des moments passés à apprendre le travail de la vigne, à partager et transmettre nos connaissances. Pour chaque cuvée, je m’amuse à dessiner une étiquette dont l’image retranscrit un message, du sens et l’esprit de notre association.

EtiqNosVices2016
Année 2016 – Crayon et encre de chine
EtiqNosVices2017
Année 2017 – Rotring et encre de chine
EtiqNosVices2018
Année 2018 – Crayon et aquarelle

 

Les Filles et Les Fripons 2017 au bout des pinceaux

Il existe tout type de voyage. Le voyage physique lointain, le voyage à la découverte d’autres cultures, le voyage par les sens…. Là, c’est un voyage à la rencontre d’un vigneron amoureux de la vigne, Gilles Berlioz, un virtuose de la vinification, producteur de vin Bio de Savoie, en biodynamie au Domaine Partagé à Chignin (Savoie).

Etiquette Filles&Fripons2018 (4)

J’ai pu réaliser un travail tout particulier : la création des étiquettes de la nouvelle Cuvée 2017, « Les Filles » et « Les Fripons », avec pour thématique « Les femmes ». Elles reflètent la sensualité, la séduction et l’esprit du Domaine Partagé de Chignin.

Dessin au rotring et aquarelle.


Le Domaine Partagé

Christine et Gilles Berlioz créent le Domaine en 1990. Neuf ans plus tard, ils entament une conversion en agriculture biologique. Ils ne cessent de se remettre en question sur leurs pratiques culturales et leur travail en cave. Leur façon de faire s’oriente de plus en plus vers la biodynamie, avec un fort attachement à la force de l’intention. Leur force de vie, ils la puisent dans leur éducation au travail, mais aussi dans la richesse de leurs rencontres humaines.

Aujourd’hui, le Domaine est fondé sur leurs interactions entre eux et les personnes qui les accompagnent : échanges d’idées, curiosité, confiance réciproque, rigueur, ce qui les a amenés à renommer leur exploitation « Domaine partagé ».